Les huîtres de Prestige chez Luximer avec La Paimpolaise du Large

Publié le : 20/10/2020 21:22:17
Catégories : A propos de Luximer , Conseils & astuces

L'huître Pied de cheval : une huître sauvage au goût unique et d'une rareté exceptionnelle.

Véritable emblème de La Paimpolaise du Large, les huitres Pied de cheval font partie de la variété des huîtres plates. Rares et sauvages, les huitres Pied de cheval ont généralement passé plus d'une dizaine d'années au fond de la mer pour atteindre une taille colossale.

Les huîtres pied de cheval doivent leur nom à leur forme ronde et à leur taille gigantesque, qui leur donne un aspect de sabot de cheval. Une seule huître pied de cheval peut peser de 350 grammes à plus d'un kilo !

L'huître pied de cheval, un équilibre parfait de saveurs.

Le long séjour des huîtres Pied de cheval au fond de la mer leur procure une forte saveur iodée ainsi qu'un taux de chair exceptionnel. Si vous n'avez jamais goûté à une huître plate, ne soyez pas surpris, leur goût est très éloigné de leurs consœurs les huîtres creuses.

Le taux de chair élevé des huîtres Pied de cheval de Luximer leur apporte un goût sucré et moelleux. Ensuite, leur muscle leur donne une saveur de noisette très fine et longue en bouche. Enfin, leur manteau ajoute une touche d'amertume. Ce subtil mélange offre un équilibre parfait au niveau des saveurs.

Quelle est la différence entre des huîtres creuses et des huîtres plates ? 

  •  L’huître plate féconde la larve à l’intérieur de sa coquille ronde, tandis que l’huître creuse qui dégage ses œufs sous forme de laitance dans la mer. 
  • Le goût entre huîtres creuses et huîtres plates varie également. On dit que les plates (crues) ont plutôt une saveur de noisette alors que les creuses ont plus de notes iodées.

Chez La Paimpolaise du Large, on cultive nos huîtres creuses de différentes manières pour faire déguster et faire découvrir ce produit aux saveurs uniques :

  1. Pré grossissement sur tube : Le premier cycle de vie de l’huître "La Paimpolaise du large" se passe sur tube, où l’huître va passer un peu plus d’un an. Au bout d’un an les huîtres sont "détroquées", c'est-à-dire qu’on les détache des tubes mécaniquement. Elles sont alors toutes séparées manuellement et un premier tri est effectué pour en ressortir les plus belles d’entre elles.
  2. Les huîtres de poche : Une fois le pré grossissement sur tubes effectué, les huîtres peuvent être mises en poche durant deux ans avant d’être commercialisées. Un affinement des huîtres au sol est parfois réalisé suivant les goûts des consommateurs.
  3. L’huître de sol : C’est l’huître sauvage par excellence. Devenue très rare à cause des prédateurs et de la rareté des parcs capables d’en produire, cette huître présente un goût authentique, très iodé et très ferme. L’huître de sol est en plus très charnue, c’est l’huître des véritables amateurs. "La Paimpolaise du Large" en a fait sa spécialité et la plupart des huîtres vendues sous cette appellation passe par les parcs au sol. C’est une véritable spéciale de pleine mer en Bretagne !



L’huître plate existe en Bretagne depuis des siècles. Elle fît la renommée de " La Paimpolaise du Large" dans les années 60. Depuis le début des années 80, sa production est rendue difficile à cause d’une maladie qui l'a dissipée. "La Paimpolaise du Large" en produit encore un peu en élevage au sol afin de rendre l’élevage plus sauvage et de limiter la perte par maladie.

Découvrez les huîtres plates de Belon disponibles chez Luximer par ICI.

Partager ce contenu
Ajouter un commentaire

 (avec http://)